Le besoin ?

L’invitation à étudier « le besoin »

Gwada, Soufrière. 10 mai


Lorsque au pic de la pandémie du covid 19, alors que le besoin de sécurité sanitaire semble être la priorité mondiale, ce 25 mai 2020, par la mort George Floyd, c’est tout un monde qui se transforme. En une journée, à certains endroits, un basculement lié à une situation latente s’opère. Les besoins sont révisés presque instinctivement. C’est un besoin d’Humanité, par la lutte contre le racisme, qui passe devant le besoin de sécurité sanitaire.

Une société qui réfléchie sur une notion de bonheur collectif, n’est-elle pas une société qui travaille sur la réflexion de la répartition équitable et uniforme des besoins de sa population ?

Tout en se donnant pour objectif de tirer les besoins vers l’accomplissement de soi, mieux comprendre notre position et celles des autres permet de mieux échanger sur la définition d’un bonheur collectif et individuel. Mieux les partager équitablement dans le respect de chacun est un travail d’ouverture.

La Pyramide de Maslow est un outil permettant d’aider à hiérarchiser et comprendre ces besoins.

Let’s climb. Pourquoi le 10 mai ?


Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est retourbis.png