Manipulation, mensonge…

L’invitation à prendre du recul

France. 2017


L’invitation à prendre du recul : c’est observer, comprendre et tirer d’une situation négative, une orientation pour penser et agir positivement. « Inviter à partager une couleur positive » passe donc aussi par la définition de ses opposés. Comme par exemple le mensonge dans un contexte de manipulation, lorsqu’il est identifié, est un déclencheur automatique de réflexes de méfiances et d’émotions négatives.

Identifier une situation de manipulation, apprendre à ne pas rentrer dans ce triangle de manipulation peut permettre de mieux se préserver. C’est aussi, apprendre à mieux apprécier, si possible, les relations humaines dans ce contexte en adaptant son comportement.

L’outil utilisé pour cet exercice est « Le triangle Karpman« . C’est une invitation à connaître une figure d’analyse transactionnelle pour sortir du triangle de manipulation, un travail de développement personnel et de mise en pratique d’exercices de communication.

Qu’est ce que le triangle de Karpman (clic ici)

triangle_dramatique

Surtout : comment en sortir/ne pas tomber dedans ?

Il s’agit de connaitre ses limites, de travailler sur soi, d’être à l’écoute, tout en connaissant les moyens de communications efficaces pour se protéger.

Les cartes sont déjà jouées ? Il faut savoir utiliser les bons mots, les bons gestes quand des joueurs, assis à une table à laquelle on n’est pas invitée, nous demandent par exemple :  « ça va, je joue bien ? » ou « tu veux t’asseoir pour jouer avec nous (sans chaise supplémentaire ou sans volonté réciproque de la part des autres joueurs) ? ». Il faut savoir être patient et éventuellement regarder la partie de jeu tout en se disant qu’il y aura une autre partie…peut-être. Sinon, chercher une autre table 🙂